Blues / Mesclun / Pop

Soculente Britannique

Fraichement revenue de London, Hedwige en profite pour vous faire (re)découvrir le succulent Benjamin Clementine. Au delà de son accent so British, c’est un artiste complet. Une oeuvre sans pépins, un homme mûr et charismatique qui a bien fait de passer de l’Underground au Métropolitain.

Son Toy Piano et son bel organe repérés par un producteur sur la ligne 2, il signe chez Behind et sort en 2013 de l’ombre d’Alexandre Dumas pour retrouver la foule mais sur scène cette fois.

Vu en concert à Paris en Mai 2014, ce fut une révélation pour Hedwige, Benjamin devient alors rapidement son Philippe Auguste ! Timide et mystérieux au début, il laisse tomber le peignoir et se met à nue pour son public : ses textes superbes dignent de Victor Hugo, son humour acidulé, intime et humble, Benjamin est spécial et attachant. Il frôle de ses doigts les touches blanches et noires de son piano et en sort des sons qui accompagnent à merveille sa voix chaude. Il joue, nous Couronne(s) de ses inédits, et nous fait revivre Charles Aznavour à son jus !

Alors oui pour se préparer à affronter l’hiver, on mange des agrumes et surtout des Clementine…

Sortie de son premier EP en Décembre 2013 Cornerstone, suivi de Glorious You en Aout 2014. Son 1st album At Least For Now sort en Janvier 2015.

Concert : 19 mars 2015, Trianon

En attendant, l’album, le concert (ou le métro) petite sélection du showman !

Advertisements

One thought on “Soculente Britannique

  1. Pingback: Interview Kristin McClement x Hedwige | Hedwige

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s