Rockette

DELAURENTIS, jeune pousse déjà belle plante

Hedwige vous parle ce matin du Premier EP sans défaut de Cécile de Laurentis. Les amateurs de Marc Collin avait déjà entendu cette jolie voix sur “Woman” dans son projet Bristol.

Des titres titre rêveurs et mélancoliques, mêlant avec beaucoup d’émotion le piano et le synthé.

Elle parvient même une reprise de “I follow rivers” sans cliché et pas ringarde

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s